Investir en immobilier à l'ile Maurice


Ile Maurice offre un environnement favorable aux investissements dans différents secteurs, y compris les investissements immobiliers. Alors que certains achètent une propriété pour la revente, d'autres sont plus intéressés par l'immobilier locatif. La plupart des investisseurs de ce type sont accueillis à Ile Maurice en raison des avantages considérables offerts par le secteur immobilier.


Exonération fiscale par la location d'immeubles

Des investissements sont en cours dans la location de biens immobiliers pour le secteur de la location, que ce soit une location de vacances ou une location à long terme. À long terme, il existe deux types d'investissement, l'un en termes de revenus locatifs à court terme et l'autre en termes d'appréciation de la propriété à long terme. L’investissement est le bienvenu dans le secteur immobilier car il permet une exonération fiscale à Ile Maurice.

La location de biens immobiliers à Ile Maurice présente de nombreux avantages, notamment une réduction d'impôt. Louer un bien immobilier vous permet de conserver un pouvoir d'achat élevé. Avec un investissement dans l'immobilier locatif, il vous est plus facile d'obtenir un prêt bancaire pour acquérir d'autres biens immobiliers. Les propriétés sont aussi un patrimoine à Maurice où les propriétés peuvent être transmises aux descendants de l'investisseur

Investir a Ile Maurice, les avantages

Le principal avantage d’investir à Maurice réside dans la stabilité politique qui lui est conférée par rapport à d’autres pays. Les propriétés sont toujours appréciées. C’est aussi une île attrayante qui invite les investisseurs à investir dans différents secteurs où elle est reconnue comme l’un des meilleurs pôles d’affaires dans le monde. en raison du taux d'alphabétisation élevé et de l'élargissement de toutes les possibilités d'inciter davantage d'investisseurs à investir sur l'île et à travailler à partir de Maurice.

Ile Maurice - Une destination touristique prometteuse

Ile Maurice a l'avantage d'être une destination touristique très populaire. C’est l’une des îles les plus populaires de l’océan Indien en raison de son cadre magnifique, de son coût de la vie peu coûteux et de son climat tropical, en particulier de la mer, du soleil et du sable. Les étrangers rêvent de venir sur cette île pour les vacances ou pour le travail et ceux qui sont venus sur cette île se répètent car ils aiment la culture et la tradition mauriciennes. La croissance de l’immobilier s’explique principalement par la demande croissante de biens à louer à court ou même à long terme, car les étrangers qui viennent sur l’île et ceux-ci souhaitent également y acquérir la maison de leurs rêves. Une fois que vous aurez acquis le bien immobilier, il sera très facile de trouver des locataires en raison de la forte demande de propriétés privées telles que des appartements et des villas dans toute l'île Maurice, car le séjour coûte moins cher que d'aller dans des hôtels, etc.

Un système fiscal avantageux

Ile Maurice se distingue de nombreux pays de l'océan Indien par sa fiscalité avantageuse. Attirer les investissements étrangers fait partie de la politique publique de l’île. Maurice s'assure ainsi d'offrir des avantages fiscaux tels que l'absence d'impôt sur la fortune et un faible taux d'imposition de 15%. Grâce à des programmes spécialement conçus pour eux, les étrangers peuvent bénéficier de ces avantages fiscaux. Le gouvernement mauricien a mis au point des systèmes, tels que les projets IRS, RES, PDS, IHS et G + 2, destinés à faciliter l'accès des étrangers à l'acquisition de biens immobiliers sur l'île.

Une convention de non double imposition

Ile Maurice a conclu une convention de double imposition avec plusieurs pays du monde, notamment l'Afrique du Sud, la France et de nombreux autres pays. En ce qui concerne une propriété acquise sur l'île, elle n'est soumise qu'aux taxes et prélèvements en vigueur sur le sol mauricien. Les étrangers ne doivent payer que 15% d’impôts sur le sol mauricien et ne sont pas imposables ailleurs dans leur pays en raison de ces traités et conventions.

Stabilité politique

Un contexte politique favorable

Ile Maurice est connue pour sa stabilité politique et sociale. Le pays jouit de la stabilité politique depuis sa naissance en tant que nation indépendante en 1968. Le gouvernement est élu démocratiquement tous les cinq ans et les puissances qui se sont succédé ont toutes démontré leur attachement à une économie de marché propice à l'entrepreneuriat et aux investissements étrangers.

Creuset de l’une des plus anciennes civilisations du monde, Maurice est un exemple rare de paix sociale et de société multiculturelle.

Le pays propose également:

  • Séparation des pouvoirs (garantie du respect des libertés civiles) et souci de la bonne gouvernance (Maurice est signataire de la Convention des Nations Unies contre la corruption).
  • Vitalité de la société civile.
  • Indépendance des médias.
  • Indépendance du système judiciaire et du pouvoir politique offrant les mêmes garanties aux étrangers qu'aux citoyens mauriciens.
  • secteurs économiques nouveaux ou émergents à Maurice

Parallèlement à la croissance économique, le système bancaire, qui était à l’origine centré sur quelques institutions locales, s’est progressivement développé pour inclure 20 banques. La présence d'une bourse active et la création récente d'un marché des produits dérivés et des devises font de Maurice un centre financier à part entière. Activités d'assurance sont en expansion.

De plus, en raison de sa stabilité politique, de sa législation appropriée et de la présence de nombreuses conventions fiscales, Maurice a développé une activité de domiciliation des sociétés offshore. Il en héberge actuellement plus de 25 000, dont une grande partie est orientée vers l'Inde (présence d'une convention fiscale favorable). Au total, la contribution du secteur financier épargnée par la crise des dernières années représente 10% du PIB de Maurice.

Bien qu’elle ne soit pas encore devenue la «cyber-île» qu’elle souhaite devenir en raison du manque de personnel suffisamment formé et d’infrastructures techniques très performantes, Maurice a réalisé des avancées significatives dans le domaine des technologies de l’information et de la sous-traitance des processus métiers. Avec une croissance de plus de 16% par an depuis 2004, ces activités contribuent déjà pour environ 6% au PNB et constituent un axe de développement prioritaire.

Le pays a choisi plusieurs autres centres de diversification: construction de résidences de luxe pour une clientèle internationale, projet chinois visant à créer une plate-forme d'échanges avec les pays africains, tourisme médical et formation d'un «pôle de connaissances».

Pourquoi Maurice attire-t-elle davantage d'investisseurs dans l'immobilier?

Comme il existe deux types de sociétés offshore pour mener des activités vers une clientèle internationale ou non résidente à Maurice:

  • Les sociétés Global Business License 1 (GBL1) sont des sociétés ayant leur résidence fiscale à Maurice et bénéficiant d'accords de non double imposition et de taux réduits sur leur impôt mauricien. Le taux de base de la taxe est de 15%, mais un crédit à l'importation forfaitaire de 80% de la taxe mauricienne est accordé pour comptabiliser les taxes payées à l'étranger sur les montants transférés à Ile Maurice. En conséquence, l’imposition de GBL1 s’élève à 3% des bénéfices. Ils ne sont pas autorisés à effectuer des transactions en monnaie locale avec des résidents ou à détenir des biens immobiliers à Maurice. Les activités bancaires, d’assurance et de gestion de fonds sont possibles.
  • Les sociétés Global Business Licence de catégorie 2 (GBL2) sont des non-résidents exerçant des activités à Ile Maurice. Ils sont donc exempts d’impôt et ne peuvent pas bénéficier des réductions prévues dans les conventions de double imposition en vigueur à Maurice. Ils doivent être enregistrés auprès d'un agent autorisé (Trust ou Management Company).
  • Par exemple, GBL2 peut être utilisé en tant que société de négoce, facturation et contrats internationaux.
  • Un cadre réglementé pour l'investissement immobilier
  • Tous les contrats et documents sont rédigés et enregistrés en français par des moyens notariaux.
  • Les dépôts sont enregistrés sur des comptes séquestres.
  • Pour toute régularisation d'un acte notarié, tous les documents requis par la loi (ceux concernant le promoteur et ceux concernant l'acheteur) doivent être obtenus.
  • Vente dans l'état d'achèvement futur (VEFA): comme en France, le VEFA fournit un déblocage de fonds progressif, en fonction de l'avancement des travaux, et ce jusqu'à la livraison et la levée des réserves.
  • Les garanties d'achèvement des travaux sont souscrites par les promoteurs auprès des banques présentes, internationales ou locales.

Face à la demande croissante et aux projets marketing, le gouvernement actuel a décidé en mai 2015 d’harmoniser et de renforcer le contrôle des programmes immobiliers de l’île. Il n'y a donc plus de régimes distincts sous les noms IRS et RES, mais un seul cadre juridique est désormais en vigueur, appelé PDS «Property Development Scheme».

Les PDS résumant en 9 points sont:

  • Les projets doivent appartenir à 100%.
  • Taille minimale de 0,4220 hectare (1 acre), sans dépasser 21,105 hectares (50 acres).
  • Minimum de 6 résidences de haut standing.
  • Des espaces publics pour promouvoir les interactions sociales et le sens de la communauté.
  • Infrastructure et installations commerciales de premier ordre.
  • Les services de gestion pour les résidents, y compris la sécurité, l'entretien, le jardinage, l'élimination des déchets solides et les services domestiques.
  • Contribution sociale en termes de services sociaux, de développement communautaire et autres installations au profit de la communauté.
  • Un non-résident (investisseur étranger) est éligible au statut de résident permanent si son investissement dépasse 500 000 USD.
  • La taxe d'enregistrement à un taux unique de 5%